L’Espagne, pays de bars

Août 21, 2017 | Jambon & plus | 0 commentaires

LES BARS : TAPAS, VINS, PATA NEGRA PRIX AJUSTÉ…

Saviez-vous que l’Espagne c’est le pays du monde possédant le plus grand nombre de bars pour habitant? Vraiment, j’ignore la donnée exacte, mais j’ai l’impression (partagée avec beaucoup de compagnons de comptoir) qu’il est fortement possible. Après du label « bares » nous pouvons trouver depuis un bon café, des bons vins, des plats faits maison, du pata negra prix raisonnable, tapas, la proposition plus décontractée d’un etoilé…

À l’Espagne le paysage autour d’un verre ou d’une table (toujours aussi avec un verre à la main) est vaste et extrêmement diversifié. Bares, cafeterías, tascas, bodegas, sidrerías, cantinas, chiringuitos, tabernas, pubs, cervecerías… Et aussi aux restaurantes, mesones, asadores, figones, casas de comidas, fondas…

Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, pour chaque moment et pour toute occasion. Certainement vous voudrez manger bien et fait maison, goûter le jambon pata negra bellota, gastronomie d’exception, bons vins pas chers… Non ? Les quartiers pour sortir offrent des ambiances et des options très différentes. Il faut simplement les explorer pour que chacun y trouve juste le type de coin qu’il corresponde exactement à ce qu’on recherche au bon moment.

Dans ce univers il n’existe aucun mot, label ou expression qui puisse
permettre de délimiter de façon fiable la frontiére entre le populaire et le sibarite, le canaïlle et le selecte… C’est un territoire pour connaisseurs où tout est possible. Ainsi on peut y aller depuis le sublime au sordide, du exquis à la deception. Sans doute, quelquefois peut être dur le chemin des essais et erreurs…

ENDROITS POUR VIVRE

Dans certains pays les bars sont essentiellement des lieux pour y boire de l’alcool. Ainsi, selon l’heure et la fréquence de vos visites vous pourriez passer pour un alcoolique. Pas en Espagne. Ici les bars et les cafés sont encore pleins de vie. Mais oui, les bars representent un espace convivial pour la rencontre entre personnes de toutes sortes. Pour beaucoup d’entre nous aller au « bar de toda la vida » c’est un besoin quotidien et un acte sociale indispensable.

Entre nous les bars évoquent le plaisir de la conversation autour d’un verre ou d’un café, le point de chute avec les copains, la joie de partager et de rire fort… Et, bien évidemment, manger ou boire, regarder la télévision, jouer aux dominos et aux cartes, lire la presse. Ou bien, prendre le temps de connaître, ecouter, discuter, changer de gouvernement, renier de Neymar, se déconnecter… Alors qu’on attend que le temps passe ou qu’on sert notre plat de pata negra prix bas.

En outre, aux quartiers populaires et aux petits villages, les bars remplissent d’autres fonctions d’une importance clé pour les amateurs fidèles. C’est l’endroit où les gens se rejoignent pour voir et être vus, s’informer de l’actualité locale, conclure une affaire, chercher du boulot… Et après, bien-sûr, faire la tournée avec les copains… sortir le soir pour parler, pour boire…

UN ITINERAIRE PARTICULLIÉRE

Alors, nous nous trouvons face à toute une nouvelle géographie à découvrir, à profiter et à partager. Premièrement, il faut ignorer les lieux absolument inadmissibles (trop nombreux), les franchises impersonnelles, ceux plus apparents que d’authentiques… Concernant la plupart des établissements conçus directement pour les « guiris » (touristes) simplement: laissez passer…

Sans trop d’effort vous trouverez ces établissements qui font tendance, les classiques et aussi ceux où il faut être vu. Mais il y a aussi quelques adresses qu’on les aime vraiment et qu’on préfère garder confidentielles, les mantenir un peu cachées. Sont tellement adresses pour lesquelles nous avons un coup de coeur et où il fait bon aller prendre l’apéro tranquillement.

Enfin, au terme de faire nos tours des bars nous pourrons élaborer notre
personnelle cartographie de comptoirs. Parmi nos locaux préférés nous trouverons celui qui fait la meilleure omelette espagnole ou les fritures de petits poissons… Sans oublier celui qui sert le meilleur vermouth et l’incontournable pata negra prix-qualité incroyable, la vraie paella valencienne… Et les tapas, les pois chiches aux épinards (à la sévillane, comme il faut) , la meilleure ambiance pour les derbys…

ET 5 SUGGESTIONS POUR FAIRE LA TOURNÉE DES BARS.

Ce n’est pas « la guide des meilleurs bars dans l’Espagne ». N’est rien de plus qu’une petite liste d’endroits où je reviendrait maintenant pour passer un bon moment accoudé au comptoir. On y va pour l’ambiance, on y va pour manger tapas ou des plats maison, on y va pour le bon prix… Mais chacun de ces lieux a son histoire et son charme, ses odeurs, ses sons, parfois trop de monde… Ici tout est possible. Jusqu’à oublier l’équation classique du pata negra prix ou qualité. Si vous aimez prendre votre temps pour connaître les lieux, ce choix peut-être un bon point de départ pour vos découvertes

S

EVILLE

Pour commencer notre périple : Seville. Pour moi, la capitale du monde des tapas. Et, sans hésiter, notre première escale sera la taverne El      Rinconcillo, un grand classique. Le plus ancien bar de Seville. Plutôt un monument historique et de la culture traditionnelle et populaire sévillane.

El Rinconcillo propose une carte très variée. Dégustez le gaspacho, ses tapas traditionnelles (n’oubliez pas « los garbanzos con espinacas ») et le pata negra prix économique. Et aussi les vins qui aiment les Andalous (toute une experience gustative differente) : finos, manzanillas, olorosos… Vraiement, Seville vaut bien la peine, et El Rinconcillo c’est un bon début pour se régaler les papilles.

V

ALENCE

Notre prochaine étape est Valence. Une ville qui cherche son lieu au bord de la Méditerranée. Notre destination : le Central Bar au coeur du Marché Central (une pièce moderniste absolument splendide). C’est un des projets du chef étoilé Ricard Camarena : un bar simple, decontracté et authentique, ou se mêlent visiteurs locaux, touristes et clients réguliers. Rapidement, sans tables, tout passe autour des comptoirs, on y mange au coude à coude.

Et on mange « à la valencienne » : le sandwitch est le protagoniste incontesté… pour moi : le « Ricard Camarena » et le « Vegetal ». Ambiance informel au milieu d’un décor unique, où l’on déguste aussi des tapas et des mets simples de la cuisine valencienne.

B

ARCELONE

Barcelone est une des destinations préférées des français, surtout en été. Notre rendez-vous sera à Quimet & Quimet. Une minuscule bodega ancrée au quartier de Poble Sec depuis 1914. Ici il y règne une atmosphère conviviale et bon enfant. Presque toujours bondé et il n’y a pas de tables, alors soyez prêt à jouer des coudes !

On reste debout pour déguster toutes sortes d’excellentes tapas sorties bien souvent de boites de conserves haut de gamme. Un bon lieu pour profiter d’excellentes bières, de grands vins. Essayez le vermouth et laissez-vous guider !

S

AINT SÉBASTIEN

Nous sommes enfin arrivés a Saint Sébastien l’epicentre des pintxos (les tapas basquaises) et de la meilleure cuisine basque. Et maintenant nous sommes à Gandarias, prêts à le prouver. Un autre clássique à faire, en plein coeur de la vielle ville. Un bar à tapas (qui fait aussi restaurant) : large variété de pintxos elaborés avec des produits frais et savoureux. Et, en outre, un bon assortiment de vins à des prix raisonnables pour accompagner notre apéro ou notre repas.

Tout un lieu parfait pour se laisser aller et passer un beau moment de gastronomie et convivialité. (Sans oublier le restaurant, toujours avec un large choix de viandes grillées et de poissons frais).

C

ÁCERES

Et pour finir cette tournée un resto prés du vieille village de Cáceres (Estremadure). Il s’agit tout d’abord d’un endroit tranquille et agréable, vraiement nous en avions besoin. Au restaurant Madruelo nous pourrons déguster une cuisine traditionnelle bien actualisée, portée par des produits d’Estrémadure et de saison.

Madruelo est un bon choix, sa cuisine est toujours d’excellent niveau avec de beaux produits pour une carte traditionnelle au goût du jour. Et avec un excellent rapport qualité-prix. Un lieu calme pour passer un excellent moment gourmand.

Bon voyage et bon appétit !!

Texte de Rogelio Herrera (VALENCIA)

0 commentaires

Soumettre un commentaire